Archives de catégorie : Actualités nationales

Communiqué sur le 19 mars 1962

Ci-après le texte transmis par courriel  à l’Union, à France 3 et à l’Hebdo du vendredi  ce 17 mars 2016.

 “Des commémorations relatives à la guerre d’Algérie  sont organisées le 19 mars dans diverses villes de France. La ville de Reims a eu la sagesse de ne pas s’associer.

 La participation du Président de la République à l’une d’elles est particulièrement scandaleuse. Aucun de ses prédécesseurs n’avait consenti à la faire, conscients  du véritable génocide contre nos frères d’armes Harkis et des milliers d’Européens qui a suivi cette signature”

Jean-Claude Philipot
Président du groupe FN au conseil municipal et à Reims métropole

PS je vous retransmets ci-joint le texte de Louis Aliot, député européen, vice-président du Front national sur cette date et la scandaleuse participation du Président de la République à une de ces célébrations. Elle rappelle bien des vérités historiques aujourd’hui étouffées.
______________________________________________

Nanterre, le 16/3/2016

Communiqué de Louis Aliot
Député Français au Parlement Européen
Conseiller municipal et communautaire de Perpignan

“Le Président de la république, en participant aux commémorations du 19 mars 1962, va porter atteinte à la mémoire des anciens combattants Français, harkis et rapatriés de la guerre d’Algérie. On peut choisir n’importe quelle date sauf le 19 mars avait pourtant averti François Mitterrand le 24 septembre 1981.

Cette date n’est pas celle de la paix, mais celle du déchaînement de la violence et d’un génocide. Après cette date, plusieurs centaines de soldats et plusieurs milliers de civils français et musulmans ont été enlevés et assassinés ou ont disparu, et 150.000 Harkis ont été sauvagement torturés ou mis à mort par le FLN socialiste et ses complices dans les semaines qui ont suivi le soi-disant cessez-le-feu.

Comme le reconnaîtra l’ancien leader FLN Hocine Aït Ahmed «…Il y a eu envers les pieds-noirs des fautes inadmissibles, des crimes de guerre envers des civils innocents et dont l’Algérie devra répondre au même titre que la Turquie envers les Arméniens.»

Commémorer le 19 mars 1962 constitue une insulte pour tous, militaires, harkis, et civils de toutes origines et de toutes religions tombés pour la France avant et après cette date.

Le 19 mars 1962 est la conséquence directe de la défaite politique négociée, acceptée et assumée par le gouvernement gaulliste de cette époque ! Il est pour de nombreux français la marque d’un abandon et d’une tragédie qui aura coûté la vie à des milliers de civils innocents !

Parce qu’il est le Président de tous les Français, le Président de la république ne devrait pas participer à ces commémorations à moins qu’elle ne soit une énième concession faite au pouvoir pourtant peu démocratique Algérien à l’identique de celle qui a consisté à remettre la Légion d’Honneur au ministre saoudien de l’intérieur”.

 

Réaction de Marine Le Pen à la suite du résultat des régionales

 Article de Nationpresse ( Karine Legentil) 14/12/2015

Discours de Marine Le Pen, présidente du Front national, chef de file des listes FN-RBM en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, au soir du second tour des élections régionales.

Avec quelque 6,6 millions de voix, le mouvement national dépasse le meilleur score de son histoire, quand il avait recueilli 6,4 millions de suffrages au premier tour de la présidentielle de 2012. Depuis trois ans, le FN progresse d’ailleurs de façon continue de scrutin en scrutin : municipales, européennes, départementales et donc désormais régionales”….(suite sur le site Nationpresse)

Rejet à l’unanimité du Conseil municipal et du conseil communautairedu schéma départemental d’intercommunalité du préfet

Le conseil municipal de Reims  et le conseil communautaire de Reims Métropole ont  rejeté à l’unanimité le schéma départemental d’intercommunalité du préfet de la Marne, projet qui, s’agissant de Reims créé une communauté urbaine Reims Châlons-en Champagne.

Cela a été l’occasion pour le FN de rappeler les grandes lignes de la position nationale de notre mouvement relatives à l’organisation territoriale et notre avis global sur la loi NOTRE (Nouvelle Organisation du Territoire de la REplublique).

Jean-Claude Philipot

Président du groupe FN au conseil municipal

Conseiller communautaire de Reims Métropole

 

Une vague bleu marine sur la France

Nous reprenons tout d’abord  ici le texte de Nation Presse,  repris sur le site d’Europe1. Il donne une synthèse nationale des résultats.

En tête dans au moins six régions, avec un score national historique (28,7%), le FN est l’incontestable vainqueur du premier tour, dimanche 6 décembre 2015. Marine le Pen et ses lieutenants ne se privent pas de le rappeler.

Ni la gauche, ni la droite, ne se risquent à contester l’évidence : au soir du premier tour des élections régionales, c’est bien le Front national qui est le grand vainqueur du scrutin. La donne, certes, peut changer au soir du second tour, le 13 décembre, mais dimanche soir, le FN a connu un véritable triomphe électoral : 28,7% des suffrages exprimés, la première place dans six régions, la perspective de l’emporter dans au moins deux territoires, voire trois, ou même quatre… N’en jetez plus ! Marine Le Pen et les leaders frontistes, évidemment, ne cachent pas leur joie. “Le mouvement national est sans conteste le premier parti de France”, a lancé la présidente du FN en guise de première réaction”.

La suite sur le site Europe1

Pour des résultats détaillés par région, département et commune, on se référera au site du ministère de l’intérieur avec notamment les résultats pour la région Alsace, Lorraine, Champagne Ardenne et pour la Marne.

Ces résultats traduisent l’avancée d’une vague bleu marine qui prend de plus en plus d’ampleur et qu’il faut amplifier pour qu’elle puisse permettre à Marine Le Pen, avant qu’il ne soit trop tard, de prendre en 2017 les mesures nécessaires afin de sortir notre pays de l’impasse mortifère dans lequel nous ont plongé plus de 40 ans de politique RPR-UMP-PS.

Nous profitons de cet article pour indiquer deux réunions:

  • celle avec Florian Philippot le 8 décembre à Cormontreuil, salle des Phéniciens, boulevard des Phéniciens (19h00);
  • celle avec Marine Le Pen, le 10 décembre dans le cadre d’un meeting nationale en présence de toutes les têtes de liste régionales, à Aubervilliers, dock Pullman, bâtiments 137
    107 Avenue des Magasins Généraux 93210 Aubervilliers

Jean-Claude Philipot

Président du groupe FN au conseil municipal de Reims

Conseiller communautaire de Reims Métropole

La sœur d’une victime des attentats appelle au boycott de l’hommage national

Article du site Le Figaro publié le 25/11/2015 par Julien Licourt

“La sœur d’une victime des attentats appelle au boycott de l’hommage national”

François-Xavier Prévost, tué au Bataclan, vendredi 13.

“Elle estime que rien n’a été fait par les pouvoirs publics depuis les attentats de janvier et appelle à boycotter la cérémonie du 27 novembre.

C’est un cri du cœur. La sœur de François-Xavier Prévost, tué par des terroristes au Bataclan, a lancé sur Facebook un appel au boycott de la cérémonie nationale d’hommage aux victimes, qui doit se dérouler vendredi aux Invalides. Lancé lundi, il avait déjà été partagé près de 7000 fois deux jours plus tard.

«Merci monsieur le président, messieurs les politiciens, mais votre main tendue, votre hommage, nous n’en voulons pas et vous portons comme partie responsable de ce qui nous arrive! C’est plus tôt qu’il fallait agir», écrit Emmanuelle Prévost, qui ajoute que la famille n’y prendra pas part. La jeune femme estime que depuis les attentats qui ont frappé Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher en début d’année, «rien n’a été fait». «Si des textes ont été votés, aucun décret d’application n’a encore été publié. Dix mois plus tard, les mêmes hommes sont en mesure de recommencer», déplore-t-elle.” (suite sur le site du Figaro)

Attentats de Paris et de Saint Denis

Attentats au moins une équipe djihadiste toujours dans la nature

De tout coeur avec les familles des victimes et les blessés des . Merci aux forces de l’ordre mobilisées pour nous défendre.

“Comment le Qatar s’est “offert” Nicolas Sarkozy ” (Marianne)

Nous ne sommes pas de la fibre du magazine Mariane, mais quand celui-ci publie quelque chose d’intéressant, pourquoi se priver de le lire.

Notons que nous ne faisons que citer le magazine sans confirmer ou infirmer les propos de l’article qui n’engage que son auteur et le rédacteur de Mariane.

 “Dans “Une France sous influence”, un livre explosif à paraître dans quelques jours, Vanessa Ratignier et Pierre Péan racontent comment la France est devenue le terrain de jeu préféré du Qatar….”. Un récit à découvrir dans “Marianne” cette semaine.”

Migrants: attention au cheval de Troie et aux djihadistes qui arrivent

Je l’avais annoncé lors du dernier conseil municipal: oui des djihadistes sont infiltrés parmi les immigrants économiques (pseudos réfugiés).

Il fallait refuser cette invasion dangereuse et créer des zones de sécurité en Syrie pour les vrais réfugiés, d’autant qu’on sait que les chrétiens, donc ceux qui auraient des raisons de fuir ne peuvent généralement pas venir en Europe, notamment en France, au regard de la discrimination dont ils sont l’objet.

François Hollande, mais aussi les maires qui comme Arnaud Robinet, accueillent ces immigrants auront une responsabilité énorme quand les djihadistes “dormants” ( infiltrés) entreront en action. Il ne faudra pas alors tomber dans le réflexe à la Charlie qui n’a servi que les incendiaires UMPS qui avaient créé, par leur politique d’immigration invasion de masse par des peuples d’une autre culture, les conditions du drame.

Jean-Claude Philipot

Voici des extraits d’un article de Nick Gutteridge publié hier dans le Sunday…

PLF 2016 Réactions d’un jeune lycéen

La loi de finances 2016 n’est pas encore votée. Un commentaire global et officiel sera fait par le  Front National  où seront intégrées les principales fonctions de l’Etat. Je mets cependant en ligne  le texte qu’il m’a transmis ( ou 90% de celui-ci).

Merci à Asmed Brahim dont un article a déjà été publié et pour lequel je souligne ici qu’ a moins de 16 ans il  révèle des qualités certaines.

Jean-Claude Philipot

Porte-parole FN Reims

 

Ce que François donne, Ségolène le reprend 

Le projet de loi des finances 2016 vient de tomber. La majorité présidentielle vient de l’adopter. Vous avez, je pense, entendu la promesse de Francois Hollande, qui, dans des airs de chef rassembleur acclama devant les journalistes lors de sa conférence de presse de la rentrée : « il y aura une baisse d’impôts d’un peu plus de deux milliards d’euros en 2016 ». Certains, dupes de la censure politique qui existe dans notre pays, crurent à cette promesse. 

Il va y avoir une baisse d’impôts sur le revenu de près de 2 milliards d’euros pour 8 millions de foyers (plus de 10 millions n’en bénéficient pas). Mais, ce que l’on vous cache, c’est que la fiscalité écologique, elle, va continuer de grimper. Ces taxes devraient se chiffrer à 65,5 milliards d’euros en 2016, soit une hausse de 2 milliards en un an. Ce que l’on vous cache c’est qu’il y aura une hausse de 1 centimes par litre de Diesel. Ce que l’on vous cache, c’est que la taxe foncière, qui ne cesse d’augmenter depuis les dernières années continuera d’augmenter en 2016. 

Pendant ce temps là, avec votre argent, l’Etat donne dans un premier temps a chaque immigrants séjournant illégalement sur le sol français 11,50 euros par jours avant de passer à des aides plus importantes         ( globalement, le double). Avec votre argent, des immigrants sont déplacés de Calais vers le sud de la France par jet privé, ce déplacement a un coup, plus d’1,5 millions d’euros par an pour la seule location de l’avion(…) Toujours avec vos impôts, des centaines de millions d’euros sont distribués aux immigrants dans le cadre de l’aide médicale d’état. Dans ses conditions, il et normal de se demander si, en France, il ne serait pas mieux d’être immigrant que français chez soi.

Et l’on vous demande à vous, français, de se serrer la ceinturer parce que ce serait la crise. De qui se moquent-ils ? Pour qui se prennent-ils ? Nous devons rester maître chez nous, refusons la soumission de la France aux submersions migratoires et aux volontés de Bruxelles.

Les villes Front National ont tenu leurs promesses. Elles ont baissé les impôts locaux. Pourquoi ne le ferions-nous pas à l’échelle régionale?

Ahmed Brahim